Bio contre non bio : quelle est exactement la différence ?

Les étiquettes de produits alimentaires dans les supermarchés peuvaient être sources de confusion lorsqu’il s’agit de distinguer ce qui est bio de ce qui ne l’est pas. Heureusement en France le logo AB (pour Agriculture Biologique) nous aide à repérer les produits répondant au cahier des charges de l’agriculture bio. Mais que dit exactement ce label AB ?

logo AB - Agriculture BiologiqueLe label Agriculture biologique (ou label AB) est un label de qualité français créé en 1985, et fondé sur l’interdiction d’utilisation de produits issus de la chimie de synthèse. Il permet d’identifier les produits issus de l’agriculture biologique.

Propriété du ministère français de l’agriculture, la marque AB est définie par celui-ci et promue par l’Agence bio.

Depuis le 1er janvier 2009, ses critères sont alignés sur le label bio européen, moins contraignant que le label AB initial et autorisant notamment la présence de traces accidentelles d’OGM. Le label bio européen a vocation à se substituer progressivement au label AB. (source: wikipedia)

En 2017 on comptait 36 664 fermes bio, soit 8,3 % des fermes françaises. Chaque année se sont 19 nouvelles fermes bio qui voient le jour.

En règle générale, pour qu’un aliment soit étiqueté biologique, il ne peut y avoir de modification génétique, aucun engrais chimique de synthèse ne peut être utilisé, et aucun pesticide de synthèse non plus. Les pesticides non synthétiques sont acceptables. Les pesticides synthétiques sont des insecticides à base chimique fabriqués par l’homme.

Pour que les produits de viande et de volaille reçoivent un label biologique, les animaux doivent pouvoir avoir un accès au plein air et seuls des aliments biologiques peuvent être utilisés pour les nourrir. En cas de maladie, l’élevage bio donne une priorité aux traitements homéopathiques et phytothérapiques. Les traitements chimiques y compris antibiotiques ne sont possibles qu’en curatif et leur nombre est limité.

Voici une comparaison directe entre les produits biologiques et non biologiques:

Elevage bio

Les animaux sont nourris avec des aliments bio sans hormones et non modifiés génétiquement. Les animaux ont accès au plein air. Les agriculteurs utilisent des moyens naturels pour prévenir les maladies chez les animaux, tels que le pâturage en rotation, le respect du bien être et de l’éthologie.

Elevage non bio

Ces animaux reçoivent des hormones de croissance pour leur permettre de grandir plus rapidement. Leur alimentation est également génétiquement modifiée et n’est pas biologique. Les animaux peuvent être gardés en permanence à l’intérieur. Les antibiotiques et autres médicaments sont utilisés en prévention, donc même si l’animal n’est pas malade.

Production végétale bio

Les agriculteurs contrôlent les mauvaises herbes dans les zones de culture par des moyens naturels, tels que les arracher à la main, le paillage et la rotation des cultures. Seuls les engrais naturels, tels que le compost et le fumier, sont utilisés.
Les agriculteurs évitent les nuisibles en utilisant uniquement des méthodes naturelles, telles que le déploiement de prédateurs naturels comme les insectes, les oiseaux, l’utilisation de pièges, et l’utilisation de pesticides naturels.

Production végétale non bio

Les agriculteurs éliminent les mauvaises herbes en utilisant des herbicides chimiques et les nuisibles en utilisant des pesticides chimiques. Les engrais chimiques (synthétiques) sont utilisés pour favoriser la croissance.

Si vous souhaitez acheter des produits bio, les nutritionnistes recommandent d’acheter des fruits et des légumes de saison, car ils sont les plus frais et sont aussi moins chers.